Partenaires
 
Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Auteur Message
francky.06
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 1 309
Ville et Dpt: Nice
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 18:12 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Courir à pied et /ou rouler à vélo.

La pratique des deux sports course à pied et vélo, est aisément concevable.
Les épreuves de duathlons notamment en sont une preuve. En cyclisme, certains coursiers participent à ce genre d' épreuves pour garder un niveau compétitif pendant la période hivernale, qui est la saison creuse. Et les triathlétes profitent eux aussi de cet exercice pour conserver une activité mixte.

Il n' y a pas de contre indication, en revanche le dosage pour des personnes ne faisant pas de compétitions dans son activité "complémentaire" reste à définir avec soin.

Actuellement, le pratiquant s' entraîne selon un plan "spécifique" à sa discipline et suivant son inspiration du jour.

Il est possible de prendre une dominante pour l' une ou l' autre discipline en considérant les objéctifs recherchés.
- pour les sorties vélo, on privilègiera un travail basé sur l' endurance ou le seuil anaérobie avec par exemple 2 sorties longues par semaine (1 en milieu de semaine, l' autre le w-end)
- pour les runs, 2 ou 3 entrainements favorisant le travail en intensité et du fractionné court.

Ce panachage permettra d' acquérir ou de conserver un bon niveau dans les 2 disciplines. Vous pouvez ensuite progressivement augmenter les sorties vélo avec des sorties en intensité pour privilégier le cyclisme, soit concevoir plus de course à pied avec au moins une longue sortie en endurance si vous souhaitez courir par exemple la distance marathon.

Faire aussi en parallèle attention à une parfaite récupération des efforts cumulés réalisés, (repos, hydratation) mais surtout il faudra initiallement programmer intelligement cette association.
Ensuite le choix de concevoir 5-6 entraînements semaine est possible, mais gare à l' entraînement trop intensif et au sûr-entraînement, et encore donc s' occtroyer des plages de récupèrations régulières dans l' année.



Sport Collectifs...

La pratique occasionelle d' un sport collectif n' est pas néfaste.
Des matches ou des entraînements peuvent être suivis pendant une saison morte, ou pendant une préparation longue avant un objectif, en complément aussi d' autres activités physiques, telles qe la gymnastique ou la natation par exemple.
Cela permet notamment de "changer d' air" d' éviter une certaine saturation.

Coté pratique d' un sport co, on tire l' avantage d' occuper une grande partie de l' emploi du temps de notre programmation d' entrainement en travaillant le rythme basé sur le fractionné court.
Travail des demmarages, les doubles accélérations, le souffle.
Si la pratique d' un sport co devient plus fréquente régulière, penser à varier les postes occupés sur le terrain en ayant aussi à l' esprit de "s' économiser" et à observer des périodes de récupèration et de retour au calme, (les sports-co sollicitent beaucoup le cardio) + étirements et relaxation.
Mais avant tout, garder à l' esprit le jeu pour le fun, et surtout éviter au maximum les contacts afin de diminuer les risques de blessures musculaires, ou autres.

-------------------------------------------------------------
LIVESTRONG
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Mar - 18:12 (2008) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
sylv1
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2007
Messages: 5 065
Ville et Dpt: livron
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 2h45' à 2h59'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 20:09 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Okay pour ton petit exposé, que je peux confirmer.
Il y a aussi une chose importante : pour les gens comme moi (traileurs), les entrainements course devraient être longs et traumatisants.
L'alternance permet de "faire du long" sans y laisser trop de plumes
Par exemple, en faisant 2h de vélo+2h de càp, voire bien plus ...

-------------------------------------------------------------
Montarem tant que poirem !
ILEX68
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 1 734
France
Sexe: Féminin
2h06' et plus sur semi-marathon ! De 50' à 53'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 21:14 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Super Francky.

Article super interessant pour moi.

L'année dernière, j'ai eu une période de " bourrage" en cap.

Je devais m'entrainer mais toujours la cap, cela devenait très lassant.
J'ai donc modulé un peu et j'ai fait des sorties vélo. Et j'ai superbement apprécié.
Cela m'a aidé et d'ailleurs dès qu'il ne fait pas trop mauvais j'aime bien remonter sur mon vélo.

Mais je suis route. Je suis maladroite et très craintive en forêt. J'aime pas les tremblements dans le guidon et les gros
cailloux qui sont là pour me faire peur.

Merci Merci Merci

-------------------------------------------------------------
Le sport est une évasion complète de la vie.
MSN
pgaz
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 266
Ville et Dpt: Viry-Chatillon
France
Sexe: Masculin
De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h24' à 1h30'59" sur semi-marathon ! De 38' à 41'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 21:22 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Ton exposé parle plutot du vélo de route. Y-a t'il plus d'interet pour le coureur à pied
à pratiquer en complément, par exemple pour remplacer certaines sorties longues dans un
plan marathon ou 100 km, le vélo de route ou le VTT ? Pour avoir essayé les 2, pour moi, le VTT me
semble plus complémentaire avec la course à pied que le vélo de route. Enfin, c'est
mon avis.

-------------------------------------------------------------
A +
Patrick

http://www.marathons.fr/

En route pour Annecy...
Visiter le site web du posteur
francky.06
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 1 309
Ville et Dpt: Nice
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 12:08 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Hello Patrick,

Disons qu' il est plus facile de faire une sortie longue sur route plutôt qu' en vtt, enfin j' entend par plus facile... plus roulant, l' effort est plus régulier.
Il y' a moins de sollicitations côté cardio qu' en vtt où les variations de terrain de jeu sont vraiment alléatoires, plus importantes (enfin générallement), et imposent donc des changements de rythme (donc de cardio) plus fréquents et anarchiques.
(Donc en fait, on peut même faire les 2 Mr. Green puisque cela ne fait pas travailler l' organisme de la même manière. Allez hop! au boulot!)

Et oui comme l' a complêté Sylvain, le vélo (activitée "portée") est moins traumatisant et musculairement et pour les articulations sollicitées que le run où le poids du corps repose sur les articulations des membres infèrieurs, avec répércution répétitive des chocs de l' amorti à chaque foulée, les muscles sont secoués.
Et il peut être donc intéressant pour ménager la machine, de combiner avec des sorties longues deux roues .
C' est aussi valable pour les longueurs de bassin en natation qui elles aussi peuvent être bénéfiques pour tout le corps, avec un effort "fluide".

Maintenant les puristes de la course à pied ne sont apparement pas tous de cet avis en ce qui concerne les prépa longues distances, et affirment que rien ne remplace de bouffer du bitume en run.

Le débat est ouvert Wink

-------------------------------------------------------------
LIVESTRONG
sylv1
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2007
Messages: 5 065
Ville et Dpt: livron
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 2h45' à 2h59'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 13:51 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Les puristes sont des B........eaux !
PPgaz, si je peux ajouter ma pierre à l'"édifice", le VTT est même plus adapté que la route au niveau cardiaque (comme le dit Francky) ; en revanche on mouline plus en VTT, donc pour prendre de la puissance, la route est plus efficace.
Y'a qu'à voir les perfs des cyclistes, coureurs occasionnels, sur les courses en montée (type montagne), qui demandent de la puissance musculaire plus que du rythme...

-------------------------------------------------------------
Montarem tant que poirem !
pgaz
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 266
Ville et Dpt: Viry-Chatillon
France
Sexe: Masculin
De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h24' à 1h30'59" sur semi-marathon ! De 38' à 41'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Lun 17 Mar - 15:55 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Je suis d'accord avec vous sur le fait que les sorties en vélo te soulagent physiquement
par rapport aux sorties CAP. Par contre, je pense pour l'avoir vécu que bouffer du bitume
te rassure mentalement. Il m'est arrivé de remplacer certaines sorties CAP par des sorties VTT
mais j'ai toujours couru mes sorties les plus longues. Et l'aspect mental sur les courses ultra (plus encore que sur marathon),
joue un role préponderant dans le résultat final.

-------------------------------------------------------------
A +
Patrick

http://www.marathons.fr/

En route pour Annecy...
Visiter le site web du posteur
francky.06
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 1 309
Ville et Dpt: Nice
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 23:05 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

En complêment d' info:

article extrait de "trail-aventures"... (plus orienté pour les coureurs de Trails et de Raids Nature)




Comment se préparer à l’enchainement VTT / course à pied ?


Arrow Pour celui qui prépare surtout des raids de deux jours, il est bon, si possible, de reproduire relativement souvent des "blocs d'entraînement" de deux jours, par exemple un entraînement long de vélo le mercredi après-midi (après-midi libéré, par exemple 2h30 à 3h, et un entraînement plus bref en course à pied le jeudi (journée de travail), par exemple 45' à 1h.

Dans tous les cas il faut respecter des alternances d'intensités. Par exemple si l'on a forcé en vélo (ex : exercices de 30/30 ou côtés à répétition ou travail de rythme-force...) un jour, on courra doucement le lendemain ; si l'on fait du fractionné en course à pied le matin, on fera du vélo en récupération l'après-midi (allure faible, braquets réduits, Fc moyenne faible...) ; même si l'on s'octroie un jour de repos entre chaque entraînement, il est bon d'alterner les intensités, sinon on ne fait que des entraînements intenses ou que des entraînements non intenses. Or, l'entraînement repose sur la notion de solicitation inhabituelle de l'organisme. Il est donc impératif de varier les intensités pour "surprendre" l'organisme et augmenter les chances de le voir progresser.

Lors des entraînements peu intenses, qu'ils soient de course à pied ou de vélo, il est bon de réviser ses gestes techniques, de faire le "geste exact", de répéter les passages techniques qui posent des problèmes en vélo (ex : s'entraîner à franchir un tronc d'arbre, ce n'est pas intense du point de vue cardiaque mais cela confère un gain en économie du geste). De manière générale, les sorties de récupération doivent privilégier les apprentissages techniques : liaison vélo - course à pied à vitesse réduite, travail de foulées variées en course à pied, obstacles trialisants sur la base d'efforts brefs en vtt...On nuancera cette approche seulement à l'approche des objectifs importants, où il faudra enchaîner des sections techniques à haute intensité pour ne pas être surpris en course (cela peut aussi être fait lors de compétitions de moindre importance,que l'on nomme habituellement "compétitions de réglage"). Les compétitions de réglage servent aussi à optimiser certains choix matériels (ex : type de chaussures et de pédales pour bike and run pour être efficace à la fois sur le vélo et à pied).

Dans tous les cas le volume d'entraînement en course à pied doit être inférieur à celui du vélo car la course à pied entraîne une sollicitation cardiaque et des traumatismes muculo-articulaires supérieurs à ceux générés par le vélo. On peut imaginer deux tiers du volume d'entraînement en vélo et un tiers à pied (ex : 6h vélo + 3h course à pied dans une semaine. Le vélo peut lui-même être partagé pour moitié par du vtt et pour moitié par de la route. Mais on fera plus de vtt si l'on manque de technique et plus de route si 'lon manque de force ou de "puissance").

Pour les mêmes raisons, même si les étirements peuvent prendre place après tout entraînement, ils trouveront logiquement une plus grande place après la course à pied qu'après le vélo. Du fait du caractère traumatisant de la course à pied (sport à "chocs") ; du fait de la position debout en course à pied, position qui provoque des tassements (mais aussi un renforcement) vertébraux ; du fait que tout le corps est mis à contribution en course à pied (actions de propulsion des jambes, actions d'équilibration du haut du corps) alors qu'en vélo le haut du corps est quand même moins sollicité (avec une nuance cependant en ce qui concerne le vtt comparativement au vélo de route, surtout le vtt en terrain cassant). Une idée intéressante à exploiter peut être de "compléter" le temps en moins passé à s'entraîner en course à pied, comparativement au temps passé à s'entraîner en vélo, par du temps consacré aux étirements.

La natation peut être un complément "cardiomusculaire" intéressant pour ceux qui supportent mal les traumatismes découlant des chocs en course à pied. En privilégiant le travail des jambes en natation (ex : battements variés avec planche et/ou palmes), on provoque un impact cardiaque important, les chocs en moins comparé à) la course à pied. Mais attention! La natation fait perdre les qualités de "pied" (rebond au sol) du coureur, encore plus que le vélo car il n'y a pas d'appui ferme au sol en natation, c'est un sport porté à 100%. Celui qui souffre des traumatismes de la course à pied peut remplacer une sortie sur deux à pied par de la natation, mais il doit conserver de la course à pied.

Pour atténuer les traumatismes, outre des chaussures à bonne qualité d'amortissement (et avec une semelle qui correspond aux caractéristiques anatomiques du coureur, ex : pronateur ou supinateur), il convient de courir souvent en terrain varié (ou naturel), sur sol meuble, pour préserver ses tendons. Par ailleurs cela entraîne l'organisme à développer une foulée adaptable, "tout-terrain", ce qui correspond mieux aux qualités requises en raid que la foulée stéréotypée du bitume. Néanmoins, des séries de fractionné sur le bitume ou sur piste présentent l'avantage d'être mieux minutables (ex : 6' en 30/30...). Ainsi peut-on envisager les sorties d'intensité en course à pied sur le bitume ou sur piste et les sorties de récupération sur terrain varié (plus "technique" comme on l'a vu plus avant).

Un mot concernant la spécificité "non formatée" des raids que vous préparez : ce genre de raid est à chaque fois différent, il est un peu à l'opposé d'un 10 000m en athlétisme où l'on connaît à l'avance la quasi totalité des paramètres (c'est plat, ça tourne en rond le plus souvent sur une piste de 400m, on connaît sa valeur chronométrique à quelques secondes près...). Là il faut au contraire faire preuve de capacités d'adaptation : au relief (fort ou faible dénivelé, altitude ou plaine...), au type de terrain (dur, sec, gras, glissant, changeant...), au format de l'épreuve du jour (type d'enchaînement : vélo en premier, course à pied en premier?...), etc. Dans ces conditions et tout en respectant les grands principes de l'entraînement (ex : phase foncière puis approche du rythme puis rythme comme vous le verrez dans mon livre VTT Rouler plus vite à paraître en avril 2008), il me semble important que vous fassiez la part belle à la variété dans l'entraînement:
- En modifiant l'ordre des discipline pratiquées (ex : un jour enchaînement vélo - course à pied ; un jour le contraire)
- En modifiant les distances sur un même type d'enchaînement (ex : un jour 30km vtt technique - 5km c.a.p avec intensité en côte ; un jour 10km c.a.p plat. - 15km vélo route travail de la force, etc.)...Tout en croisant les qualités travaillées de manière à avoir travaillé, à la fin, tout ce qu'il faut travailler (le rythme, la durée, la technique, les enchaînements...).
- En modifiant les horaires, notamment en choisissant de temps à autres des horaires d'entraînement "inconvenants" : exemple : avant le petit déjeuner, le soir à la lampe, à midi...
-En intégrant une dimension d'orientation dans certains entraînements (ex : se faire emmener en voiture les yeux bandés, se faire déposer dans un endroit inconnu et devoir rejoindre un village dont on vous dit juste le nom et le fait qu'il est situé à 10km au nord...Besoin de se renseigner, de décoder le terrain...).
L'objectif de ces perturbations volontaires (outre un intérêt sur le plan motivationnel grâce à la dimension de renouvellement de la pratique) est de vous forger un organisme vraiment "tout-terrain" et "tout temps" , en adéquation avec l'essence des raids et autres trails, et ainsi de développer une attitude "zen" en toute occasion, attitude qu'il me semble important de posséder pour rester performant malgré la sensation de ne pas avoir toutes les cartes en mains (c'est le cas de le dire...).

par J.P Stephan

-------------------------------------------------------------
LIVESTRONG
pgaz
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 266
Ville et Dpt: Viry-Chatillon
France
Sexe: Masculin
De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h24' à 1h30'59" sur semi-marathon ! De 38' à 41'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 20:40 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Merci, très instructif. Je vais peut-etre m'en inspirer l'année prochaine
pour la préparation de mon prochain 100 bornes.

-------------------------------------------------------------
A +
Patrick

http://www.marathons.fr/

En route pour Annecy...
Visiter le site web du posteur
sacha
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mai 2007
Messages: 3 451
Ville et Dpt: Dans les bois
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 4h à 4h14'59" sur marathon ! De 1h38' à 1h44'59" sur semi-marathon ! De 42' à 45'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 17:51 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Magnifique entraînement complémentaire, n'est-il pas ?




Dernière édition par sacha le Dim 20 Avr - 18:03 (2008); édité 1 fois
francky.06
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 1 309
Ville et Dpt: Nice
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 3h à 3h14'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 17:57 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

sacha a écrit:
Magnifique entraînement complémentaire, n'est-il pas ?



Okay Hot Hot waaaouh!! Mr. Green

faut que je m' y mette!

-------------------------------------------------------------
LIVESTRONG
Tranquillecool
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2007
Messages: 1 930
Ville et Dpt: Argenteuil
France
Sexe: Féminin
De 1h59' à 2h05'59" sur semi-marathon ! De 46' à 49'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 21:02 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Fastoche!!!! Mr. Green
MSN
sylv1
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2007
Messages: 5 065
Ville et Dpt: livron
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 2h45' à 2h59'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 22:36 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Aïe Aïe Aïe, difficile de se concentrer, Sacha Mr. Green

-------------------------------------------------------------
Montarem tant que poirem !
sylv1
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2007
Messages: 5 065
Ville et Dpt: livron
France
Sexe: Masculin
Nombre de marathons courus ! De 2h45' à 2h59'59" sur marathon ! De 1h17' à 1h23'59" sur semi-marathon ! De 34' à 37'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 22:37 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

Sinon, comme entrainement complémentaire, moi j'ai la pétanque ...

-------------------------------------------------------------
Montarem tant que poirem !
ILEX68
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 1 734
France
Sexe: Féminin
2h06' et plus sur semi-marathon ! De 50' à 53'59" sur 10 Km !

MessagePosté le: Lun 21 Avr - 09:06 (2008) Répondre en citant Revenir en haut

PUREE mais comment elles font ces demoiselles Question Question

Tranquillecool a écrit:
Fastoche!!!! Mr. Green


Dame Cool si tu sais comment faire cela facilement, je veux bien une leçon Mr. Green Mr. Green

Merci

-------------------------------------------------------------
Le sport est une évasion complète de la vie.
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54 (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:       
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Sujet suivant
Sujet précédent










 
-= Ce forum est optimisé pour une navigation a partir de 1024 x 768 pixels (1280 x 768 pixels recommandé voir au-dela) et compatible a 100% sur le navigateur Mozilla Firefox =-
Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group | Theme & Graphics by Daz and E.M. | Plateforme de diffusion NetAffiliation.com
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures (France)
Traduction par : phpBB-fr.com

CANALMARATHON.COM | COURIRADOL.COM